5 conseils pour préparer son jardin avant l’hiver

04/11/2021

Ahhh l’automne… la pluie, le froid, les flaques, les trottoirs glissants et la gadoue. On allume le poêle et on se dit déjà qu’on profitera du jardin dès le printemps prochain.

Si vous voulez un beau jardin, c’est maintenant qu’il faut le préparer ! Alors, enfilez vos bottes et vos gants, on y va !

1 – Déblayez et tondez votre pelouse

En automne, les branches se dégarnissent et le sol se couvre de belles feuilles aux couleurs chaudes… qui deviendront bien vite un tapis sur lequel vous ne voulez pas tomber (croyez-moi…).

Un lit de feuilles mortes ou une herbe trop haute favorisera l’apparition de mousse, de champignons et empêchera votre pelouse de bien respirer.

Pensez donc à ramasser les feuilles et mettez-les là où elles seront vraiment utiles !

  • Au compost
  • Sur le potager ou vos parterres de fleurs (protège du froid et limite la pousse des « mauvaises herbes »)
  • Au pied de vos arbres/arbustes/plants plus fragiles

Profitez-en également pour ressemer sur les zones un peu plus dégarnies et pensez à tondre une dernière fois avant l’hiver. Ça évitera à votre gazon de se plier, s’emmêler et s’abîmer pendant toute la saison et il sera bien plus beau et sain au printemps !

2 – Nettoyage de printemps dans la maison, nettoyage d’automne au jardin !

C’est aussi le moment de :

  • Faire un petit check-up santé de vos arbres, tailler les branches mortes, retirer les fruits pourris qui seraient restés accrochés, …
  • Rabattre vos vivaces… ou pas. Vous pouvez décider de les tailler à l’automne, ou de laisser les tiges tout l’hiver et les retirer au début du printemps.
  • Tailler les haies si ce n’est pas encore fait

Pour ce qui est de la taille des arbres, renseignez-vous auprès d’un professionnel sur la méthode et période de taille, en fonction de l’espèce et de son âge.

3 – Plantez, semez, bouturez !

Dans la nature, les fleurs s’ouvrent, puis fanent, et leurs graines se ressèment, hivernent et repoussent au printemps suivant.

Pourquoi semer ses fleurs au début du printemps, et devoir les arroser et attendre impatiemment de voir les petites pousses sortir de terre… quand on peut les semer avant l’hiver, les oublier, puis avoir la belle surprise de les voir apparaitre les unes après les autres ?

L’automne, c’est le bon moment pour :

  • Semer les fleurs (bleuet, coquelicot, pavot, nigelle, pensées,…)
  • Planter les bulbes (perce-neige, glaïeul, jacinthe, tulipe, crocus, narcisses, agapanthes… tant de belles fleurs colorées qui vous offriront un beau spectacle en fleurissant à des moments différents)
  • Bouturer vos arbustes, buissons, plantes, fruitiers.
  • Repiquer vos plantes vivaces et boutures de l’année précédente en veillant à bien les protéger pour le premier hiver
  • Planter des arbres : une haie, des fruitiers, des arbustes, …

Comme dit le dicton : « À la Sainte-Catherine (25/11), tout bois prend racine »

4. Pour les frileux…

Pensez à rentrer vos jardinières ainsi que vos petits arbres et plantes en pot qui craignent le gel ou mettez-les à l’abri des vents froids, le long d’un mur.
Quand ce n’est pas possible, protégez au maximum le pied en le paillant et couvrez-les éventuellement d’un voile d’hivernage.

« C’est bon Olivier, tu peux rentrer maintenant ! »

5. Et si vous avez un potager…

… il va avoir besoin de se reposer cet hiver.

La meilleure chose à faire, c’est de le recouvrir (conseil de fainéante pratique).

Ne laissez pas la terre nue après avoir arraché vos derniers plants et choisi ceux qui passeront l’hiver (certains choux, navets, poireaux, radis, topinambours,…). Recouvrez-la plutôt de matière organique. Mettez-y les feuilles mortes, les tailles saines que vous aurez broyées, la dernière tonte et pourquoi pas du compost ou du fumier, que vous enfouirez si nécessaire à la fin de l’hiver, avant vos premiers semis.

Les avantages sont nombreux : protège le sol et les derniers plants du gel, nourrit la terre et ses petits travailleurs, empêche les adventices de pousser, rend la terre beaucoup plus meuble et facile à travailler. Que du bonheur !

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour que votre jardin soit beau et en bonne santé quand la belle saison reviendra. Ces petites astuces, si vous les trouvez pénibles aujourd’hui, vous épargneront bien du travail l’année prochaine et vous pourrez alors vous concentrer sur les travaux de printemps plus importants.

Au fait… ne partez pas trop loin, nous vous parlerons bientôt d’un autre sujet, incontournable lorsqu’on souhaite vendre sa propriété ou simplement la mettre en valeur et pouvoir l’admirer avec fierté à tout moment de l’année.

Nous vous souhaitons un bon nettoyage d’automne et promis, ça vaut la peine d’avoir un peu froid 😉 !